lundi 12 novembre 2012

Critique de livre: Si tu t'appelles Mélancolie

Le dernier livre que j'ai lu s'appelle Si tu t'appelles Mélancolie de Mélanie Leblanc. 
Résumé:
Écrire le résumé de mon roman? Rien de plus simple, je suis tellement douée pour me vendre! Euh, est-ce bien moi qui viens d'affirmer cela? Moi qui serais incapable de vendre le dernier rouge à lèvres sur terre dans un concours de Mademoiselle Univers! Ok, ok. Trouvons le petit tiroir de confiance en soi, enfoui quelque part au plus profond de ma matière grise, et essayons de pondre quelques lignes qui te donneront le goût de plonger dans mon univers. Je commence: je m'appelle Mélancolie. Pour répondre à ton air interrogateur: OUI, j'en ai voulu à ma mère d'être fan de Joe Dassin. (Interdiction de prendre un air de pitié.) Je partage ma vie avec Fred, ma meilleure amie, Féline Dion (mon chat) et Caline Sutto (le chien de Fred). Je t'entends penser et NON, je ne suis pas lesbienne. Mais j'aimerais presque l'être! J'assume mon célibat (la plupart du temps), mais j'ai parfois des rechutes qui m'entraînent bien malgré moi sur des sites de rencontres quétaines. Dans de tels moments, j'en veux à l'humanité entière d'avoir créé autant de crétins pathétiques, célibataires de surcroît et trentenaires.
Alors me voilà, en pleine crise de la trentaine, me questionnant sur le bonheur et sur ma vie avec un grand V. J'essaie de me convaincre que j'ai tout pour être heureuse, mais je n'y arrive pas (toujours). La solution ? J'ouvre une énième bouteille de rouge ou je saute dans un avion ! Passer ma vie à voyager, c'est mon plus grand rêve. Quoi ? Tu crois que je fuis la réalité ? Tu as peut-être raison. Je te promets de réfléchir à ta théorie sur le sable brûlant de Montañita.
3, 2, 1. décollage!

Mon opinion:
Le texte de ce livre n'est pas comme les livres conventionnels. En gros, on suit l'histoire d'une écrivaine, Mélancolie, dans l'écriture de son livre qui raconte sa vie. Ça m'a pris du temps avant d'embarquer dans l'histoire. Elle parle beaucoup de son état de célibataire et je trouve que ça finit par tourner en rond. Par contre, ce livre nous fait voyager dans le monde et est quand même divertissant. Je n'achèterais tout de même pas ce livre.

2 commentaires:

  1. Ton comm' me conforte dans mon idée de plutôt l'emprunter ou de le trouver d'occasion.

    RépondreSupprimer
  2. moi aussi je suis contente que ce soit une amie qui me l'aie passé! J'ai été un peu déçue du livre...

    RépondreSupprimer