mercredi 22 mai 2013

Critique de livre: Coeur trouvé aux objets perdus

Avec le groupe Québec Livresque, on organise plusieurs activités portant sur les livres. Une des activités auxquelles je participe est le livre-voyageur. Plusieurs personnes ont proposé différents livres  et c'est Coeur trouvé aux objets perdus de Francine Ruel qui a été sélectionné. J'avais bien aimé la quatrième couverture et j'avais hâte de le lire. Il s'agissait de la première fois que je participais à un livre-voyageur et j'ai vraiment aimé l'expérience. 


Résumé:
Lorsqu'on s'appelle Lambert, qu'on naît dans une cuvette de toilettes, qu'on porte les noms de Sauvé-Desnoyers, qu'on travaille aux "objets perdus", qu'on tombe amoureux d'une lectrice dans le métro, n'est-on pas destiné à un avenir extravagant ?
Lorsqu'on est rousse, convaincue de n'être pas jolie, qu'on vit sa vie entre les pages des romans, n'est-on pas appelée à vivre des moments exceptionnels et insolites ?
Commencent alors des chassés-croisés qui ont pour théâtre le métro, un immeuble peuplé d'êtres esseulés, une maison où s'entasse une famille d'originaux. Tous ces gens finiront par se rencontrer le jour où le destin se manifestera pour transformer leur vie.


Mon avis:
J'ai bien aimé cette lecture qui était différente de ce que je lis habituellement. Les noms que l'auteur a donnés à ses personnages m'ont fait bien rire. Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un roman basé sur une histoire d'amour et j'ai aimé redécouvrir ce type de roman. La famille de Dylan m'a bien fait rire avec tous les moments cocasses qu'elle a engendrés. Étant passionné de lecture, je n'ai pas vraiment eu de difficultés à m'identifier au personnage de Dylan. Lambert est un jeune homme qui est hanté par son passé et essaye de découvrir ce qui s'est réellement passé lors de la mort de sa mère. En plus de travailler aux objets trouvés du métro de Montréal, il fait de la plongée sous-marine, une discipline que j'aimerais bien essayer un jour. Bref, il s'agit d'une lecture légère et bien drôle. Je dirais que ce livre ressemble à une lecture d'été comme Louis-José Houde disait dans un de ses spectacles hihi.

2 commentaires:

  1. Hey bien ! À ce que je peux voir, tu as beaucoup aimé ta lecture ^^ Et je pense que tout les fans de lecture se reconnaitront en Dylan :)

    RépondreSupprimer
  2. Ouais c'est ce que je me suis dis aussi en voyant ce que tout le monde avait écrit dans le calepin :P

    RépondreSupprimer