mercredi 29 mai 2013

Critique de livre: La vie épicée de Charlotte Lavigne

Dans le cadre d'une lecture commune avec le groupe de Québec Livresque, nous avons choisi de lire le livre La vie épicée de Charlotte Lavigne de Nathalie Roy. Il s'agit d'un roman que je voulais lire depuis vraiment longtemps et j'étais donc très contente qu'il soit sélectionné pour cette lecture commune.


Résumé:
Charlotte Lavigne, 33 ans, recherchiste pour une émission de télé, est une jeune femme charmante, rarement parfaite, mais ô combien divertissante : célibataire,désespérément à la recherche du mari idéal, aimant profiter de la vie et... du solde disponible sur sa carte de crédit. Et en attendant son tour devant les caméras, c'est dans sa cuisine qu'elle cherche à s'épanouir. Charlotte adore concocter de bons petits plats. Déterminée, ingénieuse et aventurière, elle est prête à tout pour séduire ses invités. Son but : réussir le souper parfait, mais encore faudrait-il qu'elle laisse de côté le vin et soit un peu moins gaffeuse...A travers ses amours tumultueuses, ses amitiés fidèles, ses relations familiales particulières et ses tribulations au bureau, Charlotte navigue sur une mer parsemée de récifs. Côtoyer Charlotte et être invité à sa table, c'est un laisser-passer pour le plaisir, mais aussi pour l'imprévu. rien n'est jamais banal !



Mon avis:

Ce roman est vraiment excellent. L'histoire a été fluide tout au long du livre et je ne me suis aucunement ennuyée. Le personnage de Charlotte me fait penser un peu à Becky dans les livres de l'Accro du shopping de Sophie Kinsella. Elle aime bien dépenser et fonce à 100% dans la vie. Elle fait parfois des gaffes, mais elle réussit toujours à regagner le coeur de ceux qui l'aime. Elle est accompagnée de ses deux meilleurs amis: Ugo, un homosexuel qui gère une boucherie ainsi qu'Aïsha qui oeuvre dans le domaine de la mode et qui, elle aussi, cherche le grand amour. Son objectif précis: trouver l'homme de sa vie. Elle a dans sa mire le beau Français Maxime qui lui donne bien de la misère quelques fois. En plus d'être recherchiste pour une émission de télé, elle est une pro côté culinaire. Étant de nature gourmande, je me suis mise à saliver plusieurs fois tellement les plats qu'elle préparait avait l'air beaucoup trop bon. Il s'agit d'un livre bien plaisant à lire et je vous le conseille fortement! J'ai hâte de lire les prochains tomes, car la fin nous laisse sur une belle surprise. Pour tous ceux et celles qui aiment la chick-lit, il est fortement conseiller de le lire. Rire assurés croyez moi.

1 commentaire:

  1. Belle chronique! Je n'ai pas tant salivé, mais j'avoue que je n'aime pas les sushis ni vraiment le poisson, mais c'est vrai que Charlotte m'a fait penser à Becky :P

    RépondreSupprimer