lundi 5 mai 2014

Critique de livres: Seul le silence

Voici mon quatrième article du Challenge Mystère pour le mois d'avril. J'ai eu un peu moins de temps pour lire ce livre, mais j'ai réussi à le finir. Voici le thème du mois:

J'avais hâte de lire un livre avec une intrigue et j'ai choisi le livre Seul le silence de R.J. Ellory qui traînait depuis longtemps dans ma PAL.


Résumé
Joseph a douze ans lorsqu'il découvre dans son village de Géorgie le corps d'une fillette assassinée. Une des premières victimes d'une longue série de crimes. Des années plus tard, alors que l'affaire semble enfin élucidée, Joseph s'installe à New York. Mais, de nouveau, les meurtres d'enfants se multiplient... Pour exorciser ses démons, Joseph part à la recherche de ce tueur qui le hante. Avec ce récit crépusculaire à la noirceur absolue, R. J. Ellory évoque autant William Styron que Truman Capote, par la puissance de son écriture et la complexité des émotions qu'il met en jeu.

Mon avis
L'histoire commence lorsque Joseph était jeune. Son père vient de mourir et il vit seul avec sa mère qui fait tout pour son fils. Il possède un talent exceptionnel pour l'écriture et sa maîtresse d'école, mademoiselle Webber, l'encourage à écrire. Cette jeune femme va lui apporter beaucoup. C'est à l'âge de douze ans qu'il découvre le corps d'une petite fille. Ce sera le début d'une série de meurtres qui continueront longtemps. Avec les garçons de son âge, il crée le groupe Les Anges Gardiens pour protéger les petites filles, mais cela n'arrêtera pas les meurtres. Il s'est promis de protéger la jeune Helena Kruger, mais il ne pourra tenir cette promesse. À l'âge de quatorze ans, sa mère sombre dans la folie. Reilly, un ami de la famille, lui tiendra compagnie dans les moments difficiles. Il va gagner beaucoup de maturité pour son âge. C'est à 21 ans, alors qu'il a vécu beaucoup de choses pour un jeune homme de son âge, qu'il décide de partir pour New York. L'affaire du meurtre est élucidée et plus rien ne le retient en Géorgie. Par contre, son plus grand cauchemar le suivra à New York. 
Je ne vous dis plus rien pour ce qui est de la suite :)
Alors je vous dirais que j'ai trouvé que le personnage de Joseph était vraiment courageux et ne perdait jamais espoir malgré tout ce qu'il a vécu. La mort de son père, la folie de sa mère, les multiples meurtres des petites filles et j'en passe. Cependant, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de longueurs et j'ai vraiment eu de la difficulté à finir le livre. J'aime beaucoup mieux les romans policiers de Chrystine Brouillet. Par contre, j'ai beaucoup aimé que l'histoire se passe dans les année 40. On pouvait s'imaginer ce que c'était de vivre durant la deuxième guerre mondiale. 



2 commentaires:

  1. Très bel avis Mem :-) Le résumé est intéressant, mais le fait qu'il y ait des longueurs me refroidi un peu sur mon envie de le découvrir...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré ce livre, ça a été un énorme de coup de cœur pour moi!!

    RépondreSupprimer